Les femmes sont très largement sous-représentées dans les médias canadiens

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

C’est en tous cas ce que concluent des chercheurs de l’Université Carleton à Ottawa. Tiré de ProjetJ, l’Observatoire du journalisme.

Elles ne totalisent en effet que 29% des sources citées par les journalistes. C’est ce que révèle une étude menée l’automne dernier par l’Université Carleton pour le compte de l’organisme Informed Opinions auprès de sept journaux et programmes d’information francophones et anglophones, publics et privés. Un chiffre qui n’a pas beaucoup augmenté ces vingt-cinq dernières années puisqu’une analyse datant de 1993 démontre que les femmes représentaient à l’époque 22% des personnes citées.

Par Hélène Roulot-Ganzmann @roulotganzmann

C’est décevant et préoccupant , avoue Lise Millette, bénévole pour Informed Opinions, un organisme visant à mieux faire entendre la voix des femmes dans l’espace public. Il me semble que beaucoup de chemin a été parcouru depuis le début des années 90. Il y a des femmes qui ont pris les devants, qui sont des blogueuses, qui ont investi nos médias, le champ de l’éducation, les universités, qui ont des postes qui demandent de l’expertise. Il y a un étonnement à voir qu’on n’a pas plus progressé que ça. Je me serais attendue à ce qu’on flirte avec les 40%.»

D’autant plus étonnant que ce déséquilibre flagrant touche toutes les sphères d’expertise. Ainsi, le nombre d’hommes dépasse celui des femmes dans chaque catégorie professionnelle: 66% des universitaires cités sont des hommes, 76% des politiques, 70% des fonctionnaires, 52% des personnes affiliées à une O.N.G., 78% de celles affiliées à une entreprise privée, 73% pour les professions juridiques, 66 % sur le beat médias, 66 % des artistes et autres créateurs, 88 % du personnel de police, 100 % des personnes associées au monde des sports et seulement 55% dans le secteur de la santé… alors que les femmes représentent 80% des effectifs dans ces métiers.

La suite de cet article de PojetJ au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc