Journalisme au rabais pendant les soldes

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Les soldes d’avant ou d’après Noël ne sont pas un phénomène uniquement nord-américain. Non plus que la couverture journalistique parfois débridée qu’on en fait. La France aussi sait très bien verser dans la démesure à ce sujet. Tiré du site web d’Acrimed, l’observatoire français des médias.

par Olivier Poche, Thibault Roques

Soldes d’hiver obligent, l’année commence tambour battant pour les commerçants autant que pour les médias, comme en témoigne le tour d’horizon (non exhaustif !) qui suit. Où l’on constate essentiellement que la presse ne ménage pas ses efforts pour exhorter le lecteur à profiter des « bonnes affaires ».

Car si l’on peut considérer cette « exceptionnelle » baisse des prix durant six semaines comme une information digne d’être relayée dans les médias à titre purement informatif, la nature et l’ampleur de la couverture de cette grand-messe consumériste ne cesse d’étonner. Rien ne devrait obliger les journaux à assurer le service après-vente. Et pourtant…

Les remises et autres ristournes doivent-elles nécessairement être prétextes à une version dégradée de journalisme se contentant de relayer servilement des intérêts mercantiles ?

Cette année encore, le rouleau compresseur médiatique s’est mis en branle avant même le lancement des soldes. Machines bien rôdées, les grands journaux savent prendre les devants en prodiguant moult conseils visant à « guider » leurs lecteurs – et surtout ceux qui les intéressent au premier chef : les « CSP+ » à fort pouvoir d’achat – dans ce parcours du combattant.

Conseil d’« amis » : dépensez à tout prix

En ce début 2016, le mot d’ordre est le suivant : RÉ-SER-VEZ ! La veille de l’ouverture des soldes, Le Figaro se montre ainsi particulièrement prévenant :

La suite de cet article d’Acrimed au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc