Google veut protéger les sites d'information des attaques informatiques

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Google à la défense de la presse en ligne. Tiré du site web du quotidien français Le Figaro.

Sundar Pichai, PDG de Google, a annoncé la mise à disposition, gratuite, du Project Shield à tous les sites d'information indépendants du monde. Ce projet défend les sites contre les attaques informatiques de type DDoS.

Google endosse son costume de chevalier blanc. De visite à Paris pour une conférence, le PDG de Google Sundar Pichai a annoncé l'ouverture du Project Shield («bouclier» en anglais) à tous les sites d'information dans le monde. Son but est de protéger ces derniers des DDoS (Distributed Denial Of Service), un type d'attaque informatique très courante qui consiste à envoyer un très grand nombre de connexions vers un site afin de le rendre inaccessible.

«Pour moins de cent euros, quelqu'un qui est en désaccord avec ce qu'un journaliste écrit peut commander une attaque DDoS en ligne», a regretté Sundar Pichai.

La suite de cet article du Figaro au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc