États-Unis : Une cour d’appel de Floride annule un ordre de censure

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Le journal Palm Beach Post peut remettre en ligne des informations qu’un juge de Floride lui avait ordonné de retirer. Une cour d’appel a annulé la décision du juge Jack Schramm Cox d’une cour du comté de Palm Beach, qui avait ordonné au journal d’enlever une transcription d’enregistrements téléphoniques de l’un de ses reportages.

Dans ces enregistrements, un prisonnier délateur, désigné pour témoigner dans une série de procès, se vante de sa capacité d’obtenir des confessions de ses codétenus. La transcription avait déjà été déposée en cour et rendue publique lorsque le journal l’a publiée.

La décision du juge Cox avait été décriée comme une rare intrusion dans le droit constitutionnel de liberté de presse. La Cour d’appel a soutenu que l’ordre du juge Cox allait à l’encontre du Premier Amendement et du droit d’un journal de publier de l’information d’intérêt public.

Pour plus d’information :

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc