Des comptes djihadistes diffusent de fausses informations pour ajouter à la panique

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Les médias sociaux : la meilleure façon de s’informer ? ou de se désinformer ? Tiré de la chronique Les Décodeurs : venons-en aux faits sur le site web du quotidien français Le Monde.

Par Les Décodeurs

Une nouvelle méthode ? Aussitôt après les attaques de Bruxelles, mardi 22 mars, plusieurs comptes visiblement tenus par des sympathisants de l’Etat islamique se sont mis à relayer, sur le ton de la menace, des rumeurs évoquant d’autres attentats un peu partout dans la ville. Nous en avons repéré au moins trois, qui diffusaient les mêmes informations et les mêmes images.

Voici quelques exemples, qui évoquent des alertes sur des lieux publics bien connus de Bruxelles : un hôpital, l’université, le siège de la Commission européenne… Bien évidemment, aucune des informations diffusées ne s’est avérée exacte :

La suite sur le site web du Monde au bout de ce lien.

Pour me joindre :
ombudsman@radio-canada.ca
Twitter : @ombudsmanrc