UN AN APRÈS CHARLIE : RSF PUBLIE SON RAPPORT « LE DJIHAD CONTRE LES JOURNALISTES »

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Un rapport de l’ONG Reporters sans frontières sur la guerre menée par les groupes djihadiste contre le journalisme. Tiré du site web de Reporters sans frontières.

Un an après la tragédie de Charlie Hebdo, au cours de laquelle 8 journalistes ont été tués, Reporters sans frontières (RSF) publie un rapport, Le djihad contre les journalistes, sur les exactions perpétrées par les djihadistes de Daech, d’Al-Qaïda, des Shebab et de Boko Haram, la genèse de leur haine à l’encontre de tous les reporters et les machines de propagande de l’Islam radical et violent. Ou comment des groupes extrémistes entendent éradiquer l’information indépendante pour conquérir les esprits.

Le rapport s’ouvre avec le fac-similé de la liste noire de 11 journalistes, dessinateurs et intellectuels, diffusée au printemps 2013 dans la « revue » Inspire d’Al-Qaïda. Aux côtés d’Ayaan Hirsi Ali et de Salman Rushdie, figurait Stéphane Charbonnier, alias Charb, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo. Dans son numéro 14, à l’été 2015, la tuerie était qualifiée de « 11 septembre de la France ». Avec une nouvelle menace, à l’adresse de Charlie Hebdo : « si vous recommencez, nous reviendrons ».

« Aux côtés des plus sombres dictateurs, le djihadisme est devenu l’un des pires prédateurs de la liberté de la presse dans le monde, observe Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Comme l’a prouvé l’attentat contre Charlie Hebdo, nous entrons dans une période de mondialisation de la menace. Les journalistes ne sauraient être protégés, et donc l’ensemble des peuples non plus, sans une mobilisation générale pour s’opposer aux idéologies haineuses, parfois soutenues par des Etats. La liberté et l’indépendance de l’information sont très clairement des enjeux majeurs pour l’avenir de l’humanité ».

RSF expose les « onze commandements » édictés par Daech en octobre 2014 dans la province de Deir Ez-Zor en Syrie, auxquels les journalistes doivent se soumettre. Le premier consiste à prêter allégeance au calife.

La suite de ce résumé et le rapport intégral en version pdf sur le site web de RSF au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc