Serbie : les journalistes debout, « pas à genoux »

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Une farce plate et sexiste d’un ministre suscite la colère des journalistes serbes. Une journaliste s’étant agenouillée lors d’un point de presse du ministre pour ne pas gêner les caméramans, le ministre de la Défense Bratislav Gasic avait lancé : «J’aime bien ces journalistes qui s’agenouillent si facilement. » Tiré du Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans.

Pour la troisième fois, des journalistes serbes ont manifesté dans tout le pays pour réclamer la démission du ministre de la Défense, Bratislav Gašić, qui avait lancé des propos sexistes à l’encontre d’une de leurs consœurs. Ils ont également dénoncé la chape d’autoritarisme qui recouvre la presse. Le Premier ministre Vučić avait promis le limogeage de son ministre.

Avec B92 et Danas) — Une centaine de professionnels des médias se sont rassemblés dans le centre de Belgrade, face au palais gouvernemental, des centaines d’autres dans douze villes de Serbie, sous la bannière « Les journalistes ne se mettent pas genoux ». Une référence aux propos sexistes tenus par le ministre de la Défense, Bratislav Gašić, à l’encontre de la journaliste Zlatija Labović, début décembre 2015.

Alors que les journalistes sont régulièrement victimes de campagnes de diffamation et accusés par le pouvoir d’être des « mercenaires à la solde de puissances étrangères », les manifestants ont demandé aux propriétaires des médias et aux rédacteurs en chef de ne pas céder aux pressions politiques et de garantir aux journalistes le minimum de droits dans l’exercice de leur travail. Ils ont aussi rappelé aux politiciens certains de leurs devoirs : œuvrer pour l’intérêt de tous et fournir des réponses aux journalistes.

La suite de ce texte et des liens vers d’autres sur le sujet sur Le Courrier des Balkans au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc