Russie : 11 médias menacés de fermeture pour avoir repris des images de Charlie Hebdo

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

La republication des caricatures de Mahomet de Charlie Hebdo divisent les médias russes. Certains d’entre eux font face à des sanctions de l’État pour les avoir publier. Tiré du site web de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme.

Le 26 janvier dernier, l’institution russe chargée de surveiller les médias, RoskKomNadzor, a adressé un avertissement à 11 médias ou sites d’informations russes pour avoir publié ou représenté des dessins de Charlie Hebdo. Ce nouveau coup porté à la presse est très inquiétant et représente une véritable menace pour la liberté d’expression en Russie.

"L’arsenal judiciaire liberticide mis en place par Poutine ces dernières années lui permet d’anéantir, sans aucune difficulté, toutes formes d’expressions de la liberté. Ces avertissements envoyés aux médias en sont une nouvelle preuve." a déclaré Karim Lahidji, président de la FIDH. "La Russie doit rapidement retrouver raison. La situation devient alarmante."

Les avertissements contre les médias ont été émis sur le fondement de la loi Fédérale N°114 F3 du 25 juillet 2002 concernant "la lutte contre les actions extrémistes".

La suite de cet article sur le site de la FILDH au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc