Réfugiées privilégiés : Une fausse nouvelle qui fait des vagues depuis 2004

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Légende urbaine: au Canada, les réfugiés reçoivent plus d’aide financière du gouvernement que les retraités canadiens. C’est complètement faux, a dû rappeler, encore une fois, l’ombudsman duToronto Star, dans un cas qui soulève la question de la responsabilité des médias de vérifier tous les faits publiés, même dans les lettres de lecteurs.

Kathy English revient sur une erreur factuelle publiée dans une lettre de lecteur du journal, il y a 9 ans, qui continue de se propager sur Internet et ce, à travers le monde.


Si l’ombudsman de l’époque, Don Sellar, avait pris le soin de mettre les choses au clair dans un éditorial de 2004, la fausse information a continué de circuler.

Le mythe a refait surface dans les pages du Star récemment, dans une autre lettre de lecteur, sans vérification des faits.

Pour l’ombudsman, alors que le Canada ouvre ses portes aux réfugiés syriens, il est plus qu’important que cette erreur cesse de se propager.

« Étant donné la nature potentiellement incendiaire des «faits» cités, je ne crois pas que j’aurais publié cette lettre sans une vérification poussée», écrit l’ombudsman.

«Dissipons ce mythe urbain une fois pour toutes», conclut-elle.

Pour plus d’information :


Toronto Star : A mistake that travelled around the world and back again: Public Editor

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc