Maroc Hebdo retire sa une homophobe des kiosques

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

L’homosexualité est un toujours un crime dans nombre de pays. Quand le débat sur cette question enflamme les passions, et les unes. Tiré du magazine en ligne telquel.ma.

Il semble que Maroc Hebdo a eu une réponse à sa question « Faut-il brûler les homos ? » en une de son numéro datant du 12 juin. Face aux réactions unanimement virulentes, la rédaction a décidé de retirer son numéro des kiosques moins de 24 heures après sa distribution.

« Faut-il brûler les homos ? », c’est la question que se posait l’hebdomadaire francophone sur sa une datée du 12 juin, agrémentée d’un « Le ministère de la santé appelle à la dépénalisation de l’homosexualité au Maroc. Certes, c’est un droit individuel. Mais, quid de la morale et des valeurs religieuses ? ».

Une une incitant clairement à la haine qui a suscité beaucoup d’émoi sur les réseaux sociaux dès sa publication le 11 juin dans l’après-midi. Quelques heures après la distribution de ce numéro en kiosques, Maroc Hebdo a annoncé, via un communiqué publié sur les réseaux sociaux, qu’elle décidait de le retirer de la vente, le remplaçant par un autre numéro dont la une est consacrée au drame de Oued Cherrat.

La suite de cet article sur telquel.ma au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc