Les médias face à la montée des extrémismes : L'éthique journalistique, remède à la haine

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

L’éthique journalistique pour contrer les extrémismes et le discours haineux. Tiré du quotidien algérien Le Temps.

Face à une montée exubérante des discours haineux à contenance raciste, notamment depuis les derniers attentats qui ont secoué plusieurs Etats, les médias sont appelés à promouvoir les standards d'éthique et une déontologie professionnelle, plus que jamais !

C'est le message phare qui ressort de la conférence animé, hier à Alger, par le secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes, Ricardo Velasquez Gutierrez. Le conférencier estime, en effet, que le combat contre le discours de haine constitue désormais «un nouveau défi» pour les journalistes.

Ceci, tient-il à rappeler, dans un contexte marqué par une montée de l'extrémisme, de l'intolérance et de la discrimination contre différentes communautés et minorités religieuses et ethniques. Selon le SG de la Fédération européenne des journalistes, relever ce défit serait une solution au problème qui suscite une «grande inquiétude» au niveau des politiques et des juristes. D'autant plus ce discours de haine «fait partie aussi de la liberté d'expression». C'est là tout l'enjeu du défi.


Gutierrez, lors de cette conférence sur la thématique de «Ethique et déontologie : la responsabilité sociale du journalisme et des médias», avoue que la tâche des journalistes «n'a jamais été aussi difficile qu'aujourd'hui».

La suite de cet article du Temps au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc