La presse en ligne embêtée par les commentaires des internautes

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Un problème qui donne des maux de tête aux sites en ligne des médias qui se demandent quoi faire pour éliminer les commentaires racistes ou autrement haineux qui pleuvent à la suite de leurs articles. Un texte de l’Agence France Presse tiré du site web de La Presse.

Agence France-Presse

Washington

Internet devait faciliter les échanges entre le lecteur et les médias. Mais avec l'explosion des commentaires violents et haineux, la presse en ligne a de plus en plus tendance à mettre un voile sur ces discussions, en attendant de trouver une meilleure solution.

Le mois dernier, le site internet de Vice a cessé de publier les commentaires de ses internautes, estimant que «la nature incendiaire des commentaires ne fait qu'asphyxier les vraies conversations».

De son côté, le site d'informations The Verge a expliqué en juillet «arrêter les commentaires pour un petit moment», en raison de leur tonalité qui «devient un peu trop agressive et négative».

Ce ne sont pas des cas isolés: le Chicago Sun-Times, The Daily Beast, le site Re/Code ou encore Popular Science, entre autres médias américains, ont décidé de se passer de commentaires.

La suite de cet article d’AFP dans La Presse au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc