La liberté d'expression est très mal protégée au Québec

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

À propos de la loi qui brime au Québec la liberté d’expression légitime. Tiré du blogue de Pierre Trudel sur le site web du Journal de Montréal

Dans son article intitulé "Renaud-Bray fait fermer un site web", Chantal Guy rapporte qu'un éditeur ayant décidé de diffuser sur un site web une liste de livres qu'on ne peut acheter dans une grande chaîne de librairies a été mis en demeure de retirer cette information.

Une mise en demeure est une demande officielle d'optempérer sous peine de poursuite judiciaire.

Devant la perspective de devoir engager des frais pour se défendre contre une entreprise qui est bien pourvue en moyens, l'éditeur a décidé d'optempérer et de fermer le site. Un exemple de plus du caractère liberticide du droit à la réputation tel qu'il est appliqué au Québec…

La suite de ce blogue de Pierre Trudel sur le site web du Journal de Montréal au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc