La CSN se mobilise contre les «radios poubelles»

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

La CSN de la grande région de Québec en a assez des attaques à son avis démagogique et rétrograde des radios poubelles et décide de contre-attaquer. Tiré du site web du quotidien Le Soleil.

Par NORMAND PROVENCHER

(Québec) Irrité par le «discours de droite populiste» véhiculé par les «radios poubelles» de la capitale, le Conseil central de la CSN Chaudière-Appalaches n'a pas l'intention de rester les bras croisés plus longtemps. Un «vaste plan de mobilisation et de sensibilisation» est en marche pour «court-circuiter le message rétrograde» de ces médias où «tous les coups sont permis».

«Ça teinte notre travail continuellement. On s'en fait parler partout, à l'extérieur de Québec. On est toujours craintifs de se faire prendre en grippe. De toute façon, qu'on fasse quelque chose ou pas, ils nous attaquent, alors là, on dit : c'est terminé. Le temps est venu de nous organiser et de réagir», explique la présidente Ann Gingras.

Jusqu'à aujourd'hui, au Centre Horizon, dans Limoilou, quelque 130 délégués syndicaux sont réunis sur le thème Ensemble, ripostons, allusion on ne peut plus claire au plan de match à venir.

La suite de cet article du Soleil au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc