La CBC ferme les commentaires de ses sujets autochtones

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Pour le service en anglais de CBC/Radio-Canada, trop c’est trop. Inquiète du caractère haineux et raciste de nombre de commentaires d’internautes, incapable de les endiguer, la société publique a pris les grands moyens. Tiré du quotidien montréalais Le Devoir.

Par Marie-Michèle Sioui

En annonçant la fermeture des sections commentaires qui accompagnent les reportages à leur sujet, la CBC a révélé hier l’identité de ceux qui sont le plus souvent ciblés par des commentaires haineux et racistes sur son site, à savoir les membres des communautés autochtones du Canada.

La décision a été annoncée sur le blogue de la rédactrice en chef de la CBC : bien que plusieurs sujets attirent davantage de commentaires « inquiétants », le diffuseur public se retrouve face à une situation « particulière » lorsqu’il présente des histoires qui concernent les autochtones.

« Ces reportages attirent une quantité disproportionnée de commentaires qui violent nos normes », a écrit le directeur des nouvelles numériques, Brodie Fenlon, dans un texte publié en anglais. « Certains commentaires sont clairement haineux et acrimonieux, d’autres relèvent simplement de l’ignorance », a-t-il poursuivi, pour justifier la décision du diffuseur de suspendre ces sections de commentaires jusqu’à la mi-janvier, une fois que la CBC aura « revu la manière de modérer les commentaires et conseillé davantage ses modérateurs ». La décision concerne seulement la CBC; à Radio-Canada, le phénomène n’a pas été observé. « Mais la direction de l’information demeure aux aguets », a-t-on confirmé.

Un sujet controversé

Mathieu Charlebois, un blogueur qui a géré les commentaires de tous les blogues de L’Actualité de 2007 à 2012, n’a pas été surpris par cette décision.

La suite de cet article sur le site web du Devoir au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc