L’Association acadienne des journalistes dénonce l’utilisation de matériel journalistique à des fins partisanes

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Communiqué de presse tiré du site web de l’Association acadienne des journalistes (AAJ).

Moncton, N.-B. – L’Association acadienne des journalistes déplore l’utilisation par des partis politiques d’images et de vidéos provenant de ses membres.

Cette semaine, une vidéo publiée par le député de l’opposition Jody Carr utilisait une vidéo captée par le journaliste de Radio-Canada Nicolas Steinbach pour dénigrer les Libéraux. Jeudi dernier, alors qu’il couvrait une rencontre du caucus libéral à Shippagan, Nicolas Steinbach a partagé cette vidéo sur Twitter. Bien qu’ils aient donné le crédit à son auteur, les Progressistes conservateurs ne l’ont jamais consulté avant de publier ce montage sur YouTube.

Il y a quelques semaines, une photographie prise par le journaliste de l’Acadie Nouvelle Pascal Raiche-Nogue illustrant le premier ministre du Nouveau-Brunswick en compagnie du chef du Parti libéral Justin Trudeau a été réutilisée par le Parti conservateur du Canada, encore, sans l’approbation de son auteur.

Les médias sociaux permettent aux journalistes et aux médias de partager rapidement et à un large public l’information, incluant l’information politique. C’est un outil essentiel dans le paysage médiatique d’aujourd’hui. Les journalistes s’efforcent d’utiliser les médias sociaux en accord avec des principes d’équité, d’intégrité et de respect.

L’utilisation à des fins partisanes de matériel photo, audio ou vidéo met en péril l’indépendance journalistique. Même si les partis politiques accordent le crédit à l’auteur, cette association peut être dommageable et nuisible à la crédibilité du journaliste. Il ne s’agit pas ici de censurer un parti politique pour un élément obtenu légitimement par la voie des médias sociaux, mais de prévenir de possibles dérapages et de respecter le droit du public à une information véridique et crédible.

C’est pourquoi nous demandons aux partis politiques de s’abstenir de détourner du matériel produit par la presse. Nous invitons aussi les membres des médias qui se sentent lésés à contacter l’Association acadienne des journalistes.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc