Afrique du Sud : Un vétéran journaliste quitte le groupe Independent Media après son article contre le président Zuma

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Auteur d’un article très critique du président Sud-Africain qui l’avait accusé de racisme à son endroit, un vétéran journaliste démissionne pour protester contre les excuses publiées par son journal. Tiré du site web de l’Agence Ecofin.

(Agence Ecofin) - Le journaliste Max Du Preez, l’un des vétérans de la presse en Afrique du Sud, a démissionné du groupe de presse Independent News & Media. Son départ fait suite à son article pour lequel la Présidence sud-africaine l’avait accusé d’attaque raciste contre le chef de l’Etat, Jacob Zuma.

Max Du Preez n’a pas supporté que son employeur fasse des excuses publiques sans l’en avertir au préalable. Le journaliste a écrit au patron de Independent News & Media, Karima Brown. Il lui a rappelé qu’elle n’a pas eu la « décence » de l’informer pour les excuses qui ont été publiées dans la presse. Max Du Preez a dit qu’il ne peut plus écrire pour un groupe de presse dont il n’a plus de respect pour les dirigeants. « Il est temps de partir, une fois de plus. Je vais trahir mon propre passé si je ne le fais pas », a écrit le vieux journaliste.

La suite de cet article de l’Agence Ecofin au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc