Transparence au fédéral : Les scientifiques muselés dans leur communication avec les médias

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré du site web de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Un récent rapport de l’Université Simon Fraser de Colombie-Britannique et de l’organisme «Evidence for Democracy» dévoile que la tendance du gouvernement Harper à vouloir contrôler son message lui a valu une note d’échec en communication. Les scientifiques sont plus muselés.

Si le ministère de la Défense nationale a reçu un «B», l’Agence spatiale canadienne, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, et Ressources naturelles Canada, ont tous reçu un «F». Le rapport a évalué les communications de 16 agences ou ministères fédéraux, la plupart ont été trouvées déficientes.

Le rapport conclut qu’à grande majorité, les politiques médiatiques actuelles du gouvernement fédéral n’encouragent pas une communication ouverte entre les scientifiques et les médias.

Pour plus d’information :

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc