Russie - Les Olympiques de la censure

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Les médias russes taisent toutes les informations d'intérêt public qui pourraient entacher l'image des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi: exploitation des travailleurs étrangers, laissés sans paie pendant des mois, destruction de l'environnement, évictions forcées de citoyens avec peu ou pas de compensation, banqueroute d'entreprises locales, adoption de lois contraires à la constitution russe…

Une recherche du Committee to Protect Journalists de New York sur l'information autour des Jeux montre un univers médiatique où se côtoient la répression gouvernementale ouverte et l'autocensure. La majorité des médias nationaux, contrôlés par Moscou, se limitent à un portrait flatteur des Jeux. Les médias locaux quant à eux dépendent des budgets municipaux pour survivre, ce qui leur laisse peu de marge de manoeuvre.

La recherche au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc