Médias : Un nouveau conseil de presse pancanadien?

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré du site web de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

L’organisme «Journaux canadiens» a dévoilé une proposition préliminaire visant la création, en 2015, d’un conseil de presse national au Canada.

«Journaux canadiens» demande l’avis de ses membres sur cette proposition, qui a émergé un an après la publication d’une étude de l’Université Ryerson, à Toronto, portant sur l’état des conseils de presse canadiens.

Cette étude concluait que ces organismes sont inefficaces dans leur forme actuelle, car leurs finances sont instables. À l’exception du Conseil de presse du Québec, qui bénéficie de subventions du gouvernement provincial, les conseils régionaux sont financés exclusivement par les médias.

Les conseils de presse de l’Ontario, des provinces de l’Atlantique (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et Île-du-Prince-Édouard) et de la Colombie-Britannique acceptent une possible transition vers un conseil national.

Le Conseil de presse du Québec a décidé de ne pas participer au projet, notamment parce qu’il est soutenu financièrement par le gouvernement et que, contrairement aux autres, il évalue les plaintes visant tous les médias et opère seulement en français.

Ce nouveau conseil de presse national serait financé par les 861 membres de «Journaux canadiens» pour un budget annuel de près de 400 000 $.

Pour plus d’information :

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc