DES DIGNITAIRES MUSULMANS LANCENT UN APPEL POUR DÉNONCER LES ACTES DE L’EIIL CONTRE LES JOURNALISTES

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré du site web de Reporters sans frontières

Alors que l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) poursuit son avancée en Irak et en Syrie, des dignitaires religieux à travers huit organisations islamiques signent l’appel initié par Reporters sans frontières pour condamner les crimes de guerre perpétrés par le groupe terroriste à l’encontre des journalistes.

Après les assassinats des journalistes américains James Foley le 19 août 2014 et Steven Sotloff le 2 septembre 2014, des dignitaires musulmans d’Égypte, du Qatar, d’Indonésie, de France, de Grande-Bretagne, des États-Unis et du Canada s’élèvent pour dénoncer les exactions de l’EIIL à l’encontre des populations civiles, et plus particulièrement des journalistes syriens et étrangers en Syrie et en Irak.

Dans cet appel, les dignitaires dénoncent l’instrumentalisation de l’islam par l’EIIL à des fins politiques et expansionnistes. “A travers ses actes barbares, l’EIIL ne ternit pas seulement l’image de l’islam, mais porte préjudice aux musulmans à travers le monde”, déclarent les dignitaires. Ils exhortent également l’organisation terroriste, qui a mis en place une véritable industrie des otages, à libérer les journalistes et tous les civils actuellement entre ses mains.

Les premiers signataires de cet appel sont :

Al-Azhar, la plus haute autorité religieuse sunnite d’Egypte, basée au Caire, et l’une des plus réputées du monde musulman.

L’Union internationale des Savants musulmans. Basée à Doha au Qatar, elle regroupe des cheikhs et oulémas influents dans le monde musulman et est présidée par Youssef Al-Qaradaoui.

Le Conseil des Oulémas indonésien. Basé à Jakarta, ce Conseil est la plus haute autorité musulmane en Indonésie ; elle est dirigée par Slamet Effendy Yusuf.

La Grande Mosquée de Paris. Mosquée mère des mosquées françaises, elle représente la communauté musulmane de France, la plus importante d’Europe. Elle est dirigée par le recteur Dalil Boubakeur, président également du Conseil français du culte musulman.

L’Union des Organisations Islamiques de France. Basée à La Courneuve, cette fédération regroupe plus de 250 associations musulmanes réparties sur le territoire français ; elle est dirigée par Asmar Lasfar. Cette fédération, membre du Conseil français du culte musulman, détient la présidence et vice-présidence de 11 des 25 conseils régionaux du culte musulman.

Le Conseil suprême islamique du Canada. Basé à Calgary dans la province canadienne de l’Alberta, ce Conseil a été fondé et est dirigé par l’imam Syed Soharwardy, également fondateur de l’organisation Muslims against Terrorism.

Le Conseil des relations américano-islamiques. Basé à Washington D.C, ce Conseil est la plus grande organisation musulmane de défense des libertés civiles aux Etats-Unis. Il a été fondée et est dirigée par Nihad Awad.

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne. Basé à Londres, cette organisation est à la tête de plus de 500 institutions et associations musulmanes, locales et régionales, en Angleterre. Le secrétaire général est le Dr. Shuja Shafi.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc