Accès à l'information au Québec : Une méga demande d’accès démontre les limites de la loi

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré du site internet de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Une demande d’accès à l’information auprès d’une vingtaine de ministères conclut à un manque de transparence du gouvernement québécois. Le FACIL, un groupe qui milite pour « l'appropriation collective de l'informatique libre », s’est lancé dans l’exercice d’effectuer la même demande de documents auprès de ces ministères. Les principaux résultats font dire à l’organisme que « l'État québécois n'est pas ouvert et qu'il reste encore beaucoup de verrous à faire sauter pour libérer l'information publique».

L’association FACIL a réclamé les «bilans de projets» et «bilans annuels» que ces ministères doivent fournir depuis l’adoption en 2011 de la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement.

Tous les détails de la démarche sur le site du FACIL au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc