Sophie Durocher, Sun Media et Canoe en appellent de leur condamnation pour atteinte à la réputation de Gesca

(Tiré de la Lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec – FPJQ)

La Cour supérieure a condamné Sophie Durocher, Sun Media, propriétaire du Journal de Montréal, et le site Canoe à se rétracter et à verser 10 000$ en dommages moraux pour atteinte à la réputation de Gesca, propriétaire de La Presse.

En cause, l'article «Les copains d'abord» de la chroniqueuse Sophie Durocher, publié le 17 juin 2011 dans Le Journal de Montréal et repris sur le site Canoe. Dans l'article, Mme Durocher affirmait que Radio-Canada avait tenté de négocier l'obtention de la diffusion gratuite du débat des chefs au profit du site cyberpresse.ca (aujourd'hui lapresse.ca) «comme on le ferait pour aider un ami».

Mme Durocher soulignait que les médias qui souhaitaient diffuser les images du débat devaient payer et qu'il n'y avait aucun passe-droit pour les journaux de Québecor. Elle ajoutait avoir eu une «preuve flagrante» que Radio-Canada et Gesca «couchent dans le même lit».

Selon la juge, Mme Durocher «n'a pas fait les vérifications rigoureuses nécessaires pour confirmer les faits». Sun Media a fait valoir de son côté qu'en tant que chroniqueuse, Mme Durocher a le droit d'exprimer son opinion, même si elle est erronée.

Sun Media portera en appel le jugement de la Cour supérieure que vous trouverez au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc