Pourquoi l’Impact Journalism Day ?

(Tiré du site web du quotidien belge Le Soir)

Par Christian de Boisredon, fondateur de Sparknews

Impact journalism day. Trois mots porteurs d’espoirs. Plus de 20 journaux de référence – dont Le Soir – se sont unis pour rapporter des histoires humaines porteuses d’espérance, de solutions créatrices et utiles dans les domaines de l’éducation, de l’environnement, de la santé, de l’entreprise… Sélection.

Aujourd’hui, les lecteurs partout dans le monde ont soif d’histoires différentes. Des histoires porteuses d’espoirs, de solutions concrètes, tant au niveau local que global.

Ils recherchent les signes d’un changement auquel ils peuvent s’identifier. Un changement qui les fasse réfléchir… et agir. Ici, les médias ont un rôle clé – alerter ET partager ces idées : c’est ce que nous appelons l’Impact journalism ou journalisme de solutions.

Ces sujets sont souvent difficiles à trouver. Comme dit le proverbe « Un arbre qui tombe fait beaucoup de bruit, mais la forêt qui germe, on ne l’entend pas ».

C’est pour cela que Sparknews vient en appui des médias en dénichant pour eux des histoires qui peuvent changer notre monde. Nous avons donc proposé aux grands médias le défi de relayer davantage de solutions inspirantes. Vingt-deux journaux leaders (dont Le Soir) ont répondu à notre appel. Et aujourd’hui, dans 20 pays, cinquante millions de lecteurs peuvent découvrir des suppléments consacrés aux solutions. D’autres souhaitent nous rejoindre et nous prévoyons 100 médias (journaux, TV, radios) pour l’édition prochaine.

L’opération est collaborative : l’équipe de Sparknews a préparé une base d’articles originaux, et les journaux à leur tour ont trouvé et partagé des projets innovants dans leur pays. Chaque rédacteur a fait une sélection pour ses lecteurs.

Sparknews souhaite que les pages que vous découvrez soient le début d’une longue aventure ensemble. À l’issue de cette opération, nous réunirons les rédacteurs en chef partenaires pour partager les bonnes pratiques et développer de nouvelles collaborations.

Les médias ont joué le jeu. Et nous? Nous, citoyens, sommes-nous relais des solutions? Un père de famille se plaignait de voir son fils décrocher et ne plus avoir confiance dans notre monde… jusqu’au jour où il réalisa qu’il lui parlait toujours de ses problèmes de travail, de la crise ou des scandales politiques.

À défaut d’être journalistes, nous sommes des médias. Nous avons la capacité de transmettre des informations qui élèvent et donnent espoir. Et si, tout à l’heure, vous montriez donc ces pages à un collègue? À vos enfants? Et si vous partagiez sur les réseaux une vidéo d’un projet inspirant découvert sur Sparknews? Et si vous deveniez vous aussi acteur du changement en partageant les solutions? Rejoignez-nous sur www.sparknews.com ou, si vous voulez contribuer : impact@sparknews.com

Merci, et bonne lecture!

cdeboisredon@sparknews.com

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca
Twitter : @ombudsmanrc