Le crack et le maire Rob Ford : le Conseil de presse de l’Ontario a-t-il raison de se pencher sur le travail de la presse ?

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré du site web du National Post

Par Chris Selley

Le conseil de Presse de l’Ontario a decidé de tenir des audiences sur des plaintes portées contre le Toronto Star et le Globe and Mail à propos de leurs reportages sur le maire de Toronto Rob Ford et son frère Doug, conseiller municipal. Le Star a révélé l’existence d’une vidéo montrant supposément le maire en train de fumer du crack ; le Globe le passé de revendeur de drogue de son frère.

Malgré tous les débats que ces reportages ont suscités dans les cercles politiques et journalistiques, il est difficile de comprendre ce qui peut ressortir de positif de cet examen par le Conseil. Car les réponses aux questions que pose l’organisme sont soit évidentes, soit non pertinentes, soit les deux.

La suite, en anglais, bien sûr, de l’article de Mme Selley sur le site web du National Post au bout de ce lien.

Pour me joindre :

ombudsman@radio-canada.ca

Twitter : @ombudsmanrc