Le Conseil de presse blâme TVA pour irrespect et partialité

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Deux plaignants avaient protesté en juin 2012 contre un groupe de journalistes de différents médias pour leur comportement lors d’un point de presse du député Amir Khadir diffusé sur les ondes du réseau LCN. Ils estimaient que les journalistes avaient manqué de respect à M. Khadir et qu’ils avaient preuve de partialité. Après étude de…

Deux plaignants avaient protesté en juin 2012 contre un groupe de journalistes de différents médias pour leur comportement lors d’un point de presse du député Amir Khadir diffusé sur les ondes du réseau LCN. Ils estimaient que les journalistes avaient manqué de respect à M. Khadir et qu’ils avaient preuve de partialité.

Après étude de la plainte, le Conseil a constaté que seuls les propos du journaliste du Groupe TVA-LCN présentaient « une apparence de faute professionnelle. »

Le Conseil a donc retenu la plainte contre ce journaliste et le Groupe TVA-LCN « pour manque de respect et manque d’impartialité ».

Le Conseil ajoute : « Pour son manque de collaboration, en refusant de répondre à la présente plainte, le Conseil de presse blâme le Groupe TVA-LCN. »

Toute la décision au bout de ce lien.