France : de plus en plus de faits divers dans les journaux télévisés

Les journaux télévisés français seraient-ils de plus en plus friands des faits divers? Seule certitude, le nombre de sujets qui leur est consacré dans les JT du soir, a augmenté de 73 pour cent depuis dix ans sur les chaînes historiques, selon le baromètre thématique de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina).

« Avec plus de cinq sujets en moyenne par jour, les faits divers occupent une place de plus en plus grande dans les JT (éditions du soir de TF1, F2, F3, Canal+, M6 et Arte) qui, en 2012, leur consacrent 2062 sujets contre 1191 il y a dix ans (en 2003), soit + 73 pour cent », indique l'Ina dans ce baromètre Ina Stat.

Alors qu'ils représentaient 3,6 pour cent de l'offre globale d'information il y a dix ans, les faits divers en constituent désormais 6,1 pour cent, poursuit l'Institut.

Cependant, toutes les chaînes ne leur donnent pas la même importance, précise l'Ina : ils sont quasi absents d'Arte (38 sujets en 2012, soit 1,1 pour cent du JT), mais très présents sur M6, qui leur consacre 9,4 pour cent de son journal télévisé (517 sujets), soit un quart de l'ensemble des faits divers de 2012. La chaîne a doublé en dix ans son volume en la matière.

Ils représentent par ailleurs 7,6 pour cent des journaux de France 3 (404 sujets, soit 20 pour cent des faits divers traités sur l'ensemble des chaînes), 6,2 pour cent de ceux de TF1 (472 sujets, soit 23 pour cent des faits divers traités), 5,5 pour cent de ceux de France 2 (454 sujets, soit 22 pour cent des faits divers traités) et 4,6 pour cent de ceux de Canal+ (177 sujets). TF1, France 2 et France 3 affichent une forte tendance à la hausse sur la décennie.

Tous les détails dans la suite de cet article sur le site web du quotidien Le Parisien au bout de ce lien.

Pour me joindre :
ombudsman@radio-canada.ca
Twitter : @ombudsmanrc