É-U – Les médias qui détruisent la démocratie

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tirée de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec — L’ancien commissaire de la Federal Communications Commission (FCC, le pendant américain du CRTC canadien) Michael Copps se pose ouvertement la question : les médias renforcent-ils ou détruisent-ils la démocratie? Après 10 ans comme commissaire, il estime que les télédiffuseurs en particulier doivent…

(Tirée de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec)

L’ancien commissaire de la Federal Communications Commission (FCC, le pendant américain du CRTC canadien) Michael Copps se pose ouvertement la question : les médias renforcent-ils ou détruisent-ils la démocratie? Après 10 ans comme commissaire, il estime que les télédiffuseurs en particulier doivent faire beaucoup plus pour nourrir la vie démocratique.

À son avis, les ondes publiques ont été détournées pour servir des intérêts particuliers et non l’intérêt public. Le journalisme local qui se pratique n’arrive plus à faire contrepoids à la propagande politique qui s’exprime par une quantité considérable de publicités partisanes. Le commissaire voit dans la concentration de la presse la raison du recul de la couverture locale.

L’article original et complet sur le site de Freepress.com sous le titre Highjacking Democracy.