É-U – La twittosphère n’est pas représentative de l’opinion publique

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec) Les réactions sur Twitter à certains grands événements politiques diffèrent grandement des réactions du public mesurées par les sondages d’opinion. C’est la conclusion d’une recherche sur un an du Pew Research Center qui a comparé les réactions à huit nouvelles majeures. Les…

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Les réactions sur Twitter à certains grands événements politiques diffèrent grandement des réactions du public mesurées par les sondages d’opinion. C’est la conclusion d’une recherche sur un an du Pew Research Center qui a comparé les réactions à huit nouvelles majeures.

Les réactions sur Twitter peuvent être plus libérales ou plus conservatrices que les réactions mesurées par les sondages. Mais dans l’ensemble elles sont plus négatives.

La conclusion la plus importante cependant, pour le Pew Center, est que les utilisateurs de Twitter ne sont pas représentatifs du public.

Il serait bon de s’en rappeler quand les reportages se fondent sur l’activité des réseaux sociaux pour mesurer l’opinion publique.

La recherche du Pew Research Center.

(Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec)

Les réactions sur Twitter à certains grands événements politiques diffèrent grandement des réactions du public mesurées par les sondages d’opinion. C’est la conclusion d’une recherche sur un an du Pew Research Center qui a comparé les réactions à huit nouvelles majeures.

Les réactions sur Twitter peuvent être plus libérales ou plus conservatrices que les réactions mesurées par les sondages. Mais dans l’ensemble elles sont plus négatives.

La conclusion la plus importante cependant, pour le Pew Center, est que les utilisateurs de Twitter ne sont pas représentatifs du public.

Il serait bon de s’en rappeler quand les reportages se fondent sur l’activité des réseaux sociaux pour mesurer l’opinion publique.

La recherche du Pew Research Center.