É-U – Google: non à la confusion des genres

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Le coup de semonce vient de là où ne l’attendait pas. C’est Google qui ramène à l’ordre les éditeurs peu scrupuleux qui jouent sur la confusion entre la publicité et l’information pour engranger des revenus publicitaires.

Google News les avertit qu’il n’indexera pas les publireportages déguisés en information qui se multiplient aux États-Unis sous les vocables de «content marketing», d’«advertorial» ou de «native advertising».

À défaut de séparer clairement information et publicité, un média pourrait se voir complètement exclu de Google News. Merci Google.

Tous les détails au bout de ce lien.