DĂ©rapage au Toronto Star : Formation obligatoire pour les journalistes

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Le Toronto Star s’est excusé en première page pour avoir écrit qu’une députée provinciale prenait des vacances au Mexique pendant son congé de maladie.

Le reportage se basait essentiellement sur une photo affichée en avril sur la page Facebook de l’élue, alors qu’il s’agissait en réalité d’une photo datant de 2008. Le journaliste avait laissé peu de temps avant son heure de tombée un message sommaire dans la boîte vocale de la députée pour obtenir ses commentaires.

Le journal estime que lorsque la réputation de quelqu’un est attaquée sur la base de faits, il faut faire davantage et mieux que cela et s’assurer que la personne puisse répondre.

Tous les détails sur le site Jsource.ca.