Texas : une loi encourageante pour la protection des sources

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Extrait de la lettre de la Fédération professionnelle des Journalistes du Québec – FPJQ La Loi sur la protection des sources journalistiques adoptée par le Texas il y a moins de deux ans semble tenir ses promesses, même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives. Cette loi a permis d’éviter à des journalistes…

(Extrait de la lettre de la Fédération professionnelle des Journalistes du Québec – FPJQ)

La Loi sur la protection des sources journalistiques adoptée par le Texas il y a moins de deux ans semble tenir ses promesses, même s’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives.
Cette loi a permis d’éviter à des journalistes de devoir témoigner en cour, elle a empêché la saisie de vidéos non diffusées par les télévisions et elle a permis de cacher l’identité de personnes qui commentent les sites de nouvelles. Le nombre de subpoenas adressés aux journalistes a diminué. Il est difficile de mesurer cependant si elle a permis de faire sortir de leurs placards un plus grand nombre de dénonciateurs. Mais les journalistes peuvent leur promettre l’anonymat avec plus de confiance. Voir l’article dans le San Angelo Standard Times.