Reportage en direct de la tuerie en Norvège : l’auto censure de TV2

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

L’ombudsman de TV2, la plus importante télévision commerciale de Norvège, a admis que la chaîne avait volontairement retenu plusieurs détails lors du reportage en direct qu’elle avait faite lors de la tuerie de l’an dernier perpétré par un suprémaciste blanc, Anders Behring Breivik. Celui-ci a tué 77 personnes, dont plusieurs enfants.

Lors du News World Summit, qui s’est tenu à Paris au début du mois, l’ombudsman Niklas Lysvag a rendu compte d’une enquête interne faite par TV2 sur sa couverture de la tuerie. « Nous étions constamment bombardés, a-t-il dit, par les choix éthiques que nous devions faire. » Pendant plusieurs jours, a-t-il ajouté, la couverture de ce massacre fut dominé par une émotion qui laissait peu de place à la raison. Ainsi, TV2 a attendu le OK des autorités avant de diffuser certaines séquences filmées. TV2 a aussi continué de spéculer sur la possibilité que Al Qaida ou d’autres groupes terroristes aient été responsables de l’attaque alors qu’elle savait très bien depuis plusieurs heures que ce n’était pas le cas.

Il ajoute que la télévision a aussi fait l’erreur de livrer des informations en citant des médias étrangers, informations qui se sont révélées fausses. A postériori, sa-t-il dit, nous nous sommes demandé comment ils auraient bien pu savoir ces choses mieux que nous qui étions sur le terrain.

Un article complet sur les propos de l’ombudsman Lysvag sur journalism.co.uk.