Qu’est-ce que le journalisme?

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération des Journalistes du Québec — L’Association canadienne des journalistes (ACJ) a produit cet été un rapport qui tente de cerner les caractéristiques fondamentales du journalisme. Il en ressort trois grands critères: Quel est le but poursuivi? Le journalisme combine une recherche désintéressée basée sur les faits et…

(Tiré de la lettre hebdomadaire de la Fédération des Journalistes du Québec)

L’Association canadienne des journalistes (ACJ) a produit cet été un rapport qui tente de cerner les caractéristiques fondamentales du journalisme. Il en ressort trois grands critères:

  • Quel est le but poursuivi? Le journalisme combine une recherche désintéressée basée sur les faits et leur vérification à l’acte de création qui consiste à raconter une histoire.
  • Y a-t-il un acte de création? Qu’il s’agisse de mots, d’images ou de graphiques, tout travail journalistique doit contenir des éléments originaux. Même une nouvelle d’une seule ligne implique un jugement éditorial dans la sélection des faits pertinents.
  • Quelle est la méthodologie utilisée? Le journalisme se fonde sur une discipline et une déontologie qui visent à donner des comptes rendus précis et équilibrés des éléments d’une situation, dans un langage intéressant et compréhensible par le plus grand nombre. Les personnes qui font l’objet de critiques par exemple doivent avoir l’occasion de donner leur point de vue.

Cette approche théorique, qui fait partie des nombreux efforts pour cerner la nature du journalisme comme discipline, ne vise pas à identifier concrètement qui est journaliste sur le terrain parmi les milliers de personnes qui se réclament du journalisme, ce qui exigerait de procéder à des évaluations qualitatives individuelles aussi irréalisables qu’indésirables.