Le Globe & Mail sévit contre une de ses journalistes vedettes

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Le quotidien torontois Globe & Mail a pris des mesures disciplinaires à l’endroit de Margaret Wente, une de ses chroniqueures vedettes. Mme Wente a écrit en 2009 une chronique qui contenait des similitudes avec une autre chronique publiée un an auparavant dans le Ottawa Citizen. Ces ressemblances ont été soulignées par Carol Wainio, auteur…

Le quotidien torontois Globe & Mail a pris des mesures disciplinaires à l’endroit de Margaret Wente, une de ses chroniqueures vedettes. Mme Wente a écrit en 2009 une chronique qui contenait des similitudes avec une autre chronique publiée un an auparavant dans le Ottawa Citizen. Ces ressemblances ont été soulignées par Carol Wainio, auteur du blogue Media Culpa, qui s’interroge également sur d’autres aspects du travail de Mme Wente.

« Le travail journalistique en question ne respectait pas les normes du Globe & Mail en matière d’identification des sources, d’utilisation des guillemets et de la reconnaissance raisonnable du travail d’autrui, a expliqué le Rédacteur de chef du quotidien. Même en tenant compte de la liberté d’expression et de la latitude en matière d’attribution dont jouissent les chroniqueurs, cette chronique enfreignait notre code d’éthique, ce qui est inacceptable. »

Cette controverse a poussé la direction du Globe & Mail à revoir le statut de son public editor (ombudsman) qui relevait jusqu’à présent de la direction de l’Information du quotidien. Plusieurs ont en effet critiqué la « mollesse » du public editor actuel, Mme Sylvia Stead, dans cette affaire. Celle-ci relèvera dorénavant directement de l’Éditeur (publisher) du journal, ce qui devrait lui donner plus d’indépendance et la mettre à l’abri des pressions de la salle de rédaction.

La suite de l’article du Globe au bout de ce lien.

À lire aussi le blogue de Carol Wainio.

Également, l’article de J-SOURCE. COM sur le même sujet.