Entrevue d’un porte-parole étudiant à V : pas de blâme du CCNR

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) estime que l’émission d’affaires publiques Face à Face, diffusée sur les ondes de V, n’a pas enfreint, le 22 mars 2012, les codes sur la radiodiffusion lors d’une entrevue avec M. Gabriel Nadeau-Dubois, le porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE). Les deux animateurs de Face à Face, Stéphane Gendron et Caroline Proulx, avaient contesté vivement le point de vue émis par M. Nadeau-Dubois, un des leaders de la contestation étudiante au Québec. Le CCNR a reçu 914 plaintes au sujet de cette émission, dont la majorité était attribuable à une campagne sur les médias sociaux. Les plaignants ont allégué que les animateurs avaient manqué de respect envers M. Nadeau-Dubois. Le texte de la décision du sur le site du CCNR.