É.-U. : Quand les journaux deviennent des outils de propagande

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Depuis quelque temps, plusieurs observateurs de la scène médiatique américaine s’inquiètent du fait que des journaux affaiblis par des modèles d’affaires défaillant passent aux mains de groupes financiers ou industriels qui s’en servent pour poursuivre des intérêts politiques ou commerciaux. Un des derniers en date, David Carr, qui signe une chronique intitulée The Media…

Depuis quelque temps, plusieurs observateurs de la scène médiatique américaine s’inquiètent du fait que des journaux affaiblis par des modèles d’affaires défaillant passent aux mains de groupes financiers ou industriels qui s’en servent pour poursuivre des intérêts politiques ou commerciaux.

Un des derniers en date, David Carr, qui signe une chronique intitulée The Media Equation dans le New York Times, souligne le cas du quotidien U-T San Diego acheté par Douglas F. Manchester, un entrepreneur et hôtelier local. Le journal, dit-il, ressemble maintenant souvent à un dépliant vantant ses multiples intérêts commerciaux.

« M. Manchester, écrit-il, est contre l’intervention des gouvernements, contre les impôts, contre le mariage gay. Et il soutient le remodelage de San Diego autour d’un nouveau complexe incluant un stade et un aréna sur le front de mer du centre-ville.

Les organismes publics qui n’avaient pas compris le message se sont retrouvés au centre d’enquêtes menées par le U-T. Un chroniqueur sportif qui avait manifesté son scepticisme à l’égard du projet s’est retrouvé au chômage, et le journal a publié des éditoriaux favorables en une et des sections spéciales pour promouvoir des alliés politiques qui partagent ses objectifs. »

Le pire, écrit le chroniqueur, c’est que M. Manchester agit ouvertement et est très candide à propos de l’utilisation qu’il fait du journal.

La suite de cette chronique au bout de ce lien.