Documentaires subventionnés : la BBC s’excuse

Sommaire

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

La BBC s’est excusée publiquement en ondes aux 74 millions d’auditeurs de sa division BBC World News pour avoir diffusé des documentaires produits par une firme externe financée en partie par des régimes corrompus ou des pays dont elle assurait les relations publiques. Le producteur, FBC Media, a par exemple réalisé huit documentaires pour la BBC…

La BBC s’est excusée publiquement en ondes aux 74 millions d’auditeurs de sa division BBC World News pour avoir diffusé des documentaires produits par une firme externe financée en partie par des régimes corrompus ou des pays dont elle assurait les relations publiques. Le producteur, FBC Media, a par exemple réalisé huit documentaires pour la BBC sur la Malaisie, sans divulguer qu’il avait reçu 17 £ millions du gouvernement malaisien. Les documentaires donnaient entre autres une image positive de l’industrie locale de l’huile de palme, une exploitation controversée. La même firme a produit un autre documentaire pour la BBC qui portait, celui-là, sur la révolution égyptienne de l’an dernier, sans révéler qu’elle avait assuré les relations publiques du régime d’Hosni Moubarak. À l’automne 2011, déjà, la BBC admettait ses torts et modifiait ses règles de gouvernance à la suite du rapport produit sur cette question par son comité interne des normes journalistiques.