Des médias canadiens refusent de payer pour une entrevue avec Brad Pitt

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Les quotidiens torontois Toronto Star, Globe and Mail et National Post, de même que le magazine Maclean’s ont refusé de payer les quelque 3 200 $ qu’on leur demandait pour obtenir une entrevue avec le comédien Brad Pitt dans le cadre du Festival de Cannes. C’est Alliance Films, le distributeur canadien du film dans lequel l’acteur est en vedette, qui a décidé d’en monnayer l’accès, comme d’ailleurs à toutes les autres stars des films qu’il distribue. Alliance avait publié une carte de tarifs pour chaque type d’événement auquel les journalistes souhaitaient avoir accès : de 750 à 2 000 euros pour des échanges en groupe avec différentes vedettes, de 1 000 à 2 500 euros pour des tête-à-tête d’une vingtaine de minutes avec les gros canons, etc.

Les critiques des médias concernés ont refusé de se prêter à ce jeu qu’ils ont dénoncé. Maclean’s a ajouté à la controverse quand son critique, Brian D. Johnson, a publié sur son blogue la liste des prix exigés par Alliance Films, ce que cette dernière n’a pas apprécié. Le compte rendu complet de cette histoire dans le Globe and Mail en suivant ce lien.