« Crotté », « lobotomisé » et « sans cerveau » : des termes acceptables dans une critique politique, estime le CCNR

(Les textes que je publie dans cette revue de presse sont des références. Il ne faut pas les interpréter comme des opinions personnelles. Pierre Tourangeau)

Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a statué qu’un commentateur entendu dans l’émission Dumont sur les ondes de la chaîne de télévision V n’avait pas tenu de propos « abusifs, ni indûment discriminatoires » en qualifiant les partisans Libéraux de « lobotomisés », de « sans cerveau » et de « crottés ». Le CCNR estime qu’il s’agissait là de l’expression légitime d’une opinion sur un sujet politique et que les commentaires n’ont donc pas enfreint le Code de déontologie ou le Code sur la représentation équitable de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR). La décision complète au bout de ce lien.